Bindi Atelier

Quoi ? Analyse de données, datavisualization et recommandations.

Pour qui ? Pour Atelier Bindi, marque de produits en tissus, édités dans une démarche artisanale et raisonnée (e-commerce & newsletter).

Comment ? Grâce à Google Analytics, à une analyse des KPI, des données Mailchimp, et en réalisant des recommandations et wireframing, en Data Driven Design.

Durée ? 2 semaines (période d'analyse des données : 3 mois)

Outils utilisés ?

Objectifs :

- Tirer des conclusions et dégager des opportunités d'amélioration grâce aux données analytiques
‍- Optimiser les performances d'un site e-commerce
- Conseiller les clientes grâce au Data driven design

Enjeux :

- Interpréter correctement des données analytiques et comportementales
- Effectuer des recommandations UX pertinentes

Méthodologie :

- Analyse des vanity metrics
- Définition des KPI et adaptation au projet
- Analyse et interprétation des données
- Datavisualization
- Recommandations UX
- Data Driven Design
- Conseils et consulting

Skills :

- Data driven design
- Data analyse
- Google Analytics
- Recommandations
- Conseils & consulting
- Datavisualization
- Wireframing

Etude de cas

Problématique

Comment optimiser l'efficacité d'une home page et des newsletters d'un site e-commerce, en interprétant des données analytiques ?

Rôle

Je suis intervenue à la manière d'une consultante, d'une conseillère en données analytiques, en expérience utilisateur et en Data driven design. Les créatrices et responsables de la marques avaient besoin de mieux mettre en avant leur proposition de valeur unique, sur le site et leurs newsletters.

De plus, dans le cadre d'un site e-commerce (ventes exclusivement en ligne), j'ai pu intégrer à mes recommandations, des notions de conversion client, de marketing digital et de business, ainsi que des conseils sur les objectifs de vente de la marque, toujours de manière centrée utilisateur.

Méthodologie

Définition des KPI les plus pertinents & adaptés au projet :

Faire le tri entre Vanity metrics et Indicateurs clés de performances fut selon moi une première étape inévitable. Les « Vanity metrics » sont inconstantes, faussement encourageantes et toujours séduisantes.

Le nombre de pages consultées, le total cumulé des clients, le total des achats, le taux d'ouverture des newsletters...

J'ai laissé de côté toutes ces données pour laisser place au taux de rebond de la page d'accueil, au taux de conversion, au taux de clics, au temps passé par page, à l'engagement des utilisateurs ou des lecteurs des newsletters, ainsi qu'à l'analyse de la pertinence du contenu.

Analyse des données & KPI :

Pour le site, j'ai reposé mon analyse sur 3 KPI, selon moi, piliers d'un site e-commerce : le taux de conversion, le taux de rebond, et le taux d'abandon de panier. En ce qui concerne les newsletters, j'ai analysé plus en profondeur le type de contenu de plusieurs newsletters, en le confrontant à son efficacité, en terme de données, de conversion, de redirection sur le site ou encore d'engagement utilisateur.

Interprétation des données :

L'analyse des KPI, additionnée à l'analyse du contenu, ainsi qu'à un benchmark concurrentiel, m'ont permis de tirer des conclusions du comportement des utilisateurs, mais plus important encore, de soulever des opportunités d'améliorations, grâce aux données les moins concluantes.

En effet, avant de savoir résoudre des problèmes, il faut savoir les identifier. Cette phrase ne pourrait-elle pas résumer à elle seule, le travail d'un designer ?
‍‍

Datavisualization :

Afin de pouvoir présenter mon analyse aux clientes, il m'a fallu légèrement vulgariser mon travail. Grâce à une datavisualization, j'ai pu leur faire comprendre chacun des points soulevés lors de mon analyse, en justifiant mes propos par des données.

En créant des graphiques personnalisés, j'ai pu démontrer plusieurs pistes d'amélioration, parfois en une seule réalisation graphique.

La vision des données devient globale, claire et précise.


Data driven design :


Pour pouvoir véhiculer mes idées, conseils et recommandations, j'ai suggérer à mes clientes des wireframes et des templates de newsletters, créés en parallèle de chaque donnée récoltée et leurs faisant écho.

De cette manière, mes propositions de design étaient en adéquation avec les pistes d'amélioration soulevées, via l'interprétation des données analytiques.

Recommandations :

J'ai ici choisi d'effectuer des recommandations UX en abordant la puissance du visuel, la pertinence des Call To Action, la force des choix et des engagement, tous liés aux résultats des données, et à leur performance.

J'ai proposé à mes clientes d'optimiser leur taux de conversion, leur taux de rebond, leur taux d'ajout au panier (suis à une adaptation des KPI selon le fonctionnement de leurs utilisateurs), grâce à des solutions concrètes, visuelles, et justifiées.

Focus

Pour ce projet, j'ai joué la carte de la stratégie. Mes clientes disposaient de proposition de valeur unique efficace et tendance, mais manquaient de stratégie pour la mettre en avant.

J'ai pris conscience de cette hypothèse dès le départ, et mon analyse des données me l'a confirmée. Leur intention était géniale, mais la mise en forme, parfois maladroite. J'ai eu la chance de ne pas prodiguer tout ces conseils dans le vent. En effet, les clientes prévoyaient une refonte du site après mes conseils, qu'elles ont pour la plupart pris en compte. C'est beau de voir, de manière concrète, des conseils prendre vie !

J'ai beaucoup aimé le côté "transmission" de ce projet.

Je l'ai réalisé comme si je devais réaliser une mini formation personnalisée à leur image et à leur marque. Le plus beau, dans tout cela, c'est leur réceptivité. Elles ont tant joué le jeu, ont été tellement impliquées, ce fut d'autant plus agréable que de travailler, ensemble, avec curiosité... "Donnant donnant".

Mettre en pratique un travail de relation client fût tout naturel, fluide.

Si c'était à refaire, j'insisterais d'avantage sur le côté business. Je suis malgré tout, fière d'avoir assuré le côté service. Mais j'aimerais, la prochaine fois que cela se présentera, d'avantage conseiller comme une marketteuse.

Conclusion

En ayant pris du recul, j'ai beaucoup appris de ce projet. Les données parlent beaucoup (si on veut bien les écouter), et donnent beaucoup d'opportunités d'amélioration.

Il me paraît désormais impossible d'optimiser un projet, sans analyse de données.

Sur le long terme, c'est un travail très intéressant, fructueux, car on récolte beaucoup d'informations. Avec l'expérience, je sais maintenant manier la bête que représente Google Analytics, et même si elle garde quelques uns de ses secrets avec moi encore maintenant, cet outil est indispensable pour comprendre le comportement des utilisateur, l'aspect cognitif dont dispose un site internet.

J'aime également utiliser Hotjar pour l'analyse comportementale des utilisateurs, et malheureusement, pour ce projet, cela n'a pas été possible. J'estime qu'analyser les heatmaps, la navigation des utilisateurs sur le site aurait été un vrai plus !

Pour finir : Solène, merci infiniment pour votre confiance, et longue vie aux Ateliers Bindi !

On travaille ensemble ?

M'écrire sur Linkedincharlottebarbarin3@gmail.com
Fait avec amour ♥ en Bourgogne • Copyright © 2020 Charlotte Barbarin. Tous droits réservés.